EDF abandonne le projet « Salins des Landes » !
Ce site sera discontinué à partir d’aujourd’hui (11 Avril 2013). Le site restera en ligne comme archive, référence et base d’informations. … Mais ce n’est pas la fin du collectif.

Publié le par admin | Commentaires fermés

14 avril – 3ème Café-Citoyen à la Grange aux Pierres

LE PROCHAIN CAFÉ – CITOYEN A LA GRANGE AUX PIERRES

745 Chemin de Camentron à Messanges

LE DIMANCHE 14 Avril 2013 à 15H00 - durée de l’échange soit 1h45

Entrée libre et gratuite ! 

 

Bonjour chères citoyennes et chers citoyens

Le café citoyen de Messanges est bien jeune…….. il n’a que deux séances a son actif……il est donc encore fragile, mais continu a vous donner la parole…..il me semble qu’un fort désir d ‘action émane du groupe…..nous y arriverons tout doucement avec le prochain sujet…….Mais avant toute action il y a concertation. Venez donc nombreux ce dimanche a 15h et amenez d’autres citoyens a venir parler ensemble.

La première fois nous étions une trentaine, et le sujet était ainsi formulé :
Quelle place pour les citoyens dans la prise de décision politique ? (Consulter le compte rendu)

La deuxième fois nous étions une quinzaine ( a cause des vacances ?) et le sujet en était :
Quelles actions mettre en place pour initier une mouvement citoyen a l’échelle locale? (Consulter le compte rendu)

Ce dimanche 14 avril à 15h…., nous parlerons de notre natinale 10 . C’est le sujet que nous avons retenu lors de la dernière séance :

La privatisation d’une route nationale pour construire une autoroute payante ! Une première en france ? Trouvez vous cela normal et comment réagir ?

L’axe Bordeaux – Bayonne est en effet une artère importante qui ouvre notre région sur l’extérieur. Dans ce contexte à voir : la pétition contre la privatisation de la national 1o.
J’ai donc pris contact avec une association de Liposthey qui se bat contre ce projet afin de les inviter a participer au prochain café citoyen…… mais je n’ai aucune réponse de leur part a ce jour. Je vais aussi inviter l’association « possible » de Saubrigue et le nouveau collectif citoyen « Alternative-Sud_Landes ». Faites aussi circuler de votre coté pour élargir notre réseau local de contacts : nous sommes tous concernés.

Surtout si le vol d’une nationale est une première en france. Il y a de quoi avoir un retentissement dans les médias, et de quoi se renseigner avant .Un bon citoyen est avant tout un citoyen bien informé.. ….. et qui fait circuler l’info.

A dimanche Didier Bies – Messanges

Continuer la lecture

Publié dans Café-Citoyen | Marqué avec , , | Commentaires fermés

L’interview sur France Blue Gascogne le 13 mars 2013

En réaction à la dernière lettre d’information du collectif France Bleue Gascogne a demandé une interview avec Didier Tousis , porte parole du collectif, et Raphaël Jun, écologue indépendant et membre du collectif.

   <- cliquer pour l’écouter 

L’info supplémentaire de France Bleue Gascogne :

« Après deux forages expérimentaux, le projet de stockage de gaz Pouillon est enterré depuis la mi janvier ! Mais le principal Collectif d’opposants ne rend pas les armes !
Le « collectif contre le stockage de gaz dans les landes  » se transforme en  collectif : « Alternatives-Sud-Landes » et son premier nouveau combat est de participer au débat organisé par le gouvernement sur la « transition énergétique « . Preuve qu’il ne s’agissait pas que de défendre des intérêts particuliers, et ou d’une opposition primaire.

Le nouveau Collectif se veut une grande base d’informations citoyennes et une force de proposition, avec au cœur bien sûr la protection de notre territoire landais.

L’ancien site internet du collectif est encore actif , le nouveau est en construction.

Quant au débat citoyen sur la transtion énergétique (Quelle energie pour demain ?) qui a lieu jusqu’en juillet en France , sachez qu’il y aura des réunions publiques en avril à Saubrigues, Labenne ou Saint Vincent de Tyrosse. »

Publié dans alternatives-sud-landes, transition énergétique | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

Avant première « PROMISED LAND »

Le 26 mars, à 20h30, au cinéma le Rio de Capbreton sera présenté en avant première le film PROMISED LAND.  (la bande-annonce sous-titré français sur YouTube – n’oublier pas de activer les sou-titres français dans la barre de contrôle en bas à droit)

Le débat qui suivra abordera la transition énergétique. Il sera animé par Roland Legros (Amis de la terre Landes) assisté de Jean Michel Moresmau (Alternatives Sud Landes).
Selon le désir de Matt Damon, le réalisateur et acteur, l’aspect humain du film prédomine par rapport aux éléments techniques. Le débat visera d’abord à répondre à vos interrogations sur les alternatives énergétiques. Pour autant, sur ces deux sujets, l’humain est au coeur du débat. « What’s your price ? » soustitre le film.

« Quel avenir promis à nos Landes ? « Que voulons nous ? » Aujourd’hui, vos questions, votre expression, vos solutions nous intéressent, car nous sommes au début des réflexions sur la transition énergétique et surpris de découvrir que, depuis fin 2012, les trois quarts de la surface du département des Landes font l’objet de permis d’exploration d’hydrocarbure « mixtes » à de grandes profondeurs (3000 – 4000 m) y compris en mer…

Venez nombreux !

par Jean Michel Moresmau –  Alternatives Sud Landes

Pour plus d’info : «  ça va chister dans les Landes  »  et le dossier entier mis à la disposition par Politis.fr

Publié dans Actions, Autres Acteurs | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

Campagne « Non au gaz » à Broome

Stockage de Gaz Salin des Landes, c’était il y a peu pour nous, et nous sommes soulagés de ne plus avoir à nous en soucier. Par contre sachez que nos amis australiens traversent une crise encore plus grande avec un projet similaire.

Il s’agit d’un projet de Woodside, le plus grand opérateur de pétrole et de gaz en Australie, qui propose de construire la deuxième plus grande usine au monde de gaz GNL au Point James Price, Broome, dans la région de Kimberley, avec un coût de 45 milliards $ AU.
La région de Kimberley est une aire de nature sauvage de la taille de l’Allemagne, avec une population de seulement 40.000 personnes. La côte de Kimberley reste un des seuls espaces complètement sauvages au monde. A nous de le sauvegarder en le protégeant.
Le boom des ressources naturelles qui a balayé le reste de l’Australie occidentale a largement laissé intacte la région de Kimberley, en raison d’un manque d’infrastructures. Tout cela va changer si la centrale gazière va de l’avant. (pour plus d’infos voir doc PDF ci-dessous)

Une campagne est menée depuis 2008 par un collectif bien organisé. Campagne Non au gaz de la communauté de Broome.
Et ils ont une pétition qui a aujourd’hui un peu plus de 17 000 signatures. La bataille n’est ni gagnée ni perdue et toute l’aide recueillie aidera !!

Apportons leur notre soutien en signant la pétition et en la partageant. SOYONS SOLIDAIRES ! L’expérience que nous avons tous vécue est encore fraîche dans nos mémoires. Il nous semble important de les aider, et d’utiliser tout le travail accompli lors de notre lutte pour une cause similaire. Et vu l’envergure du projet, de l’aide de l’étranger ne sera pas de trop.

La décision va être prise courant 2013, bientôt.

par Kaël Hunold – Surf FM Hossegor

LIENS :Pour plus d’informations (en anglais), visite : www.broomenogas.org
SOURCE : http://notesfromtheoverland.wordpress.com/2012/10/19/when-community-fights-back/2

Pétition :
http://www.change.org/en-AU/petitions/tony-burke-protect-sacred-aboriginal-burial-grounds-in-the-kimberley-4

consultez le PDF des opposants :

Publié dans Autres Acteurs | Commentaires fermés

ALTERNATIVES-SUD-LANDES

La question s’est posée à nous de cette manière, l’énergie du collectif est-elle renouvelable ? Entendez l’énergie du petit noyau qui a collecté et entretenu la parole citoyenne pendant la campagne « Salins des Landes ».

L’énergie citoyenne, elle, est en marche, et la population landaise a prouvé lors de cet épisode fâcheux qu’elle était résolue à défendre son patrimoine, son territoire, son environnement contre l’appétit destructeur des multinationales et du pouvoir qui les soutiennent.

Que chacun prenne acte. Nous ne sacrifierons plus la moindre parcelle de notre littoral à de nébuleux intérêts supérieurs ni au caprice de quelques uns.

Les sceptiques, les grincheux, les tenants de la politique de « papa » où les élus prenaient seuls les décisions tout en maintenant la population dans la plus stricte ignorance de l’avenir de leur territoire en sont pour leur frais.

La réalité s’impose à qui ne voudrait pas la voir. EDF, après avoir aplati dans le camp de l’arrogance et du parternalisme, transforme en beauté entre les barres du mensonge. S’il est vrai, comme l’on souligné depuis longtemps les experts, que le dôme de sel de Pouillon est impropre à recevoir des cavités, il est certain que la raison essentielle de l’arrêt brutal du projet est l’hostitlité de la population.
A charge au dossier, la lettre croquignolesque reçue ce jour de notre ministre de l’écologie en réponse à notre courrier du mois de juin 2012 dans lequel nous lui demandions une prise de position sur le sujet.

Qui osera encore dire que la mobilisation citoyenne n’a pas été le facteur décisif de l’abandon du projet EDF ? Atau qu’es e qu’es atau.
On ne peut et ne pourra implanter sur un territoire un projet industriel susceptible de modifier son équilibre et son entité écologique et économique sans l’approbation de sa population.

Pour clore cet épisode, nous laissons simplement la parole à Jean-Pierre Pénicaut, président de France Libertés Landes, qu’il serait malvenu de taxer de naïveté politique.

Et après ?

Notre mission a toujours été d’informer, de relayer, de faire émerger une parole citoyenne intelligible sur des problèmes actuels, dans le souci permanent que les citoyens puissent s’approprier et gouverner les mutations de leur territoire.
Demain, l’état, relayé par les régions et les associations, organisera des débats, des concertations relatifs à la transition énergétique. Les collectivités, les opérateurs, les entrepreneurs, les associations et les citoyens seront invités à s’exprimer.

Notre rôle, comme ce fut le cas dans le passé sera encore et toujours de relayer l’information tout en permettant un autre regard, un autre point de vue sur des questions aussi essentielles. Notre vocation n’est donc pas d’être le relais des initiatives de l’état mais de nous saisir des opportunités de dialogue pour faire naître une vraie posture citoyenne sur notre petit territoire.
Dans un souci de véritable démocratie participative, il ne s’agit pas de noyer des avis dans le flot et la cacophonie des sondages et des enquêtes d’opinion, mais bien de proposer à nos élus de proximité une parole citoyenne concrète afin qu’ils puissent à terme se saisir de cette volonté.

Le collectif citoyen stockage-gaz-landes devient donc :
le collectif citoyen alternatives-sud-landes « pour un autre regard sur notre territoire »

Nous tenons à nouveau à remercier les associations, les élus et tous ceux qui ont contribué dans un bel élan de solidarité non pas seulement à faire échouer le projet EDF mais à protéger notre territoire de dégradations et de pollutions irrémédiables…. Et à nous excuser auprès de ceux qui attendaient la manif de joie et la petite fête promise; nous avons eu des scrupules à entasser des mots sur des mots pour un projet enterré et préférons canaliser notre énergie sur des projets d’avenir.

Le collectif, c’est nous… tous !

Publié dans alternatives-sud-landes | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

Stockage souterrain de gaz : Projet enterré !

Un résumé pointu par Jean Pierre PÉNICAUT, Président de FRANCE-LIBERTÉS 40 :

• RAPPEL DES FAITS

Il y a quelque 18 mois EDF a présenté un projet de stockage souterrain de 650 millions de m3 de gaz dans un dôme salin situé sous le territoire de POUILLON et de MIMBASTE, en indiquant que les cavités nécessaires y seraient creusées par dissolution du sel avec de l’eau de mer prise à 40km de là, cette eau chargée des produits de dissolution du dôme étant ensuite renvoyée dans l’océan grâce à une canalisation parallèle à celle qui l’a transportée sur le site.

Présentée au débat public conformément à la règle, l’opération baptisée « Projet Salins des Landes » a immédiatement provoqué une vigoureuse levée de boucliers, tout particulièrement sur le littoral avec les pêcheurs, les surfeurs, les professionnels du tourisme, des élus locaux et de nombreux habitants qui se sont rapidement regroupés dans un collectif agissant, que notre association FRANCE-LIBERTÉS 40 a rejoint, dès qu’elle été créée, en juin 2012 : qu’il s’agisse de la qualité des eaux océaniques et des plages ou de la préservation des nappes phréatiques, l’opérateur a été en effet dans l’incapacité d’assurer l’absence de risque sur les milieux impactés.

Alors qu’EDF poursuivait ses travaux d’exploration géologique pour vérifier la faisabilité du stockage dans le dôme salin, le Président du Conseil Général des Landes, pressé par le Collectif de s’exprimer sur le sujet, a fini par déclarer en septembre 2012 que la solution de creusement des cavités de stockage au moyen d’eau de mer, avec rejet de la saumure obtenue à une encablure des plages, ne lui convenait pas : l’avis du Conseil Général étant de toute évidence déterminant dans le processus d’enquête et de déclaration d’utilité publique devant clôturer la procédure, la cause paraissait dès lors entendue.

C’est donc sans surprise que, le 15 Janvier dernier, la presse locale a pu publier une déclaration du Président du Conseil Général annonçant que le projet Salins des Landes était abandonné, au motif que « le rejet de la saumure sur la Côte Sud des Landes était incompatible avec l’image touristique du département », s’ajoutant à cela une « rentabilité aléatoire » et « un intérêt économique pas assez convaincant ». Quant à EDF, c’est sur le motif obscur de « critères technico-économiques », sans doute insatisfaisants, qu’elle a confirmé, dès le lendemain, l’annonce faite par l’élu.

• RÉALISME POLITICO –ÉCONOMIQUE ET ACTION CITOYENNE :

On le notera, le Président du Conseil Général (et bien entendu, pas davantage EDF) n’a nullement évoqué les risques graves pesant sur les milieux naturels pour expliquer l’abandon du projet.

On doit le regretter, même si l’on peut comprendre sa déception de devoir renoncer à un projet d’intérêt économique représentant un investissement de plus de 600 millions d’Euros (dont au moins une partie aurait bénéficié à notre département), avec à la clé plusieurs dizaines d’emplois pérennes, de même qu’on regrettera que, s’il a publiquement remercié M. PROGLIO, grand patron d’EDF, d’avoir renoncé, il n’ait pas eu les mêmes mots pour les opposants accusés, à l’inverse, de « désinformation » et de comportement « dévastateur pour l’image de notre département ».

Cette incompréhension entre deux parties essentielles du débat ne doit pas être occultée. Elle ne doit cependant pas masquer le fait que, au bout du compte, l’affaire du stockage de gaz à POUILLON-MIMBASTE reste exemplaire de ce que peut produire une vraie mobilisation citoyenne, car c’est bien de cela qu’il s’agit.

Redisons-le, le projet Salins des landes n’a été retiré que parce qu’un regroupement spontané, d’usagers de tous bords, s’est donné la peine d’en expertiser méthodiquement le contenu et a progressivement convaincu de sa nocivité potentielle, ceux qui avaient à en juger.

En fait, ce collectif citoyen a tout simplement demandé et obtenu que soit appliqué le principe de précaution, inscrit dans la Chartre de l’Environnement jointe depuis 2004 à la Constitution Française, principe fondamental par conséquent, selon lequel « lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine… pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution…à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures… afin de parer à la réalisation du dommage » ( art 5 )

Pour sa part, FRANCE-LIBERTÉS 40, n’en demandait pas davantage !
C’est pourquoi nous sommes pleinement satisfaits de la conclusion donnée au dossier Salins des Landes et que nous disons Merci et Bravo au Collectif qui a permis à tous d’en arriver là !

Saint Paul Lès Dax, le 29 Janvier 2013
Jean Pierre PÉNICAUT,
Président de FRANCE-LIBERTÉS 40

Publié dans Autres Acteurs, Les Avis sur le projet d'EDF | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

10 mars – 2ème Café-Citoyen à la Grange aux Pierres

LE PROCHAIN CAFÉ – CITOYEN A LA GRANGE AUX PIERRES

745 Chemin de Camentron à Messanges

LE DIMANCHE 10 MARS 2013 à 15H30 - durée de l’échange soit 1h45

Entrée libre et gratuite ! 

 

Le Sujet : « QUELLES ACTIONS CONCRETES METTRENT EN PLACE POUR INITIER UN MOUVEMENT CITOYEN A L’ECHELLE LOCALE ? »

Pour info: Ce café citoyen est inscrt à la fédération des cafés citoyen - voir aussi  sa Charte de La Nouvelle Arcadie.  Un compte rendu synthétique de cet café citoyen est envoyé à la fédération des cafés citoyen qui le met en ligne sur son site  et publie chaque année un livre de synthèse. Pour chaque café citoyen il existe aussi un débat en ligne -> se connecter.

Un café citoyen est un moment d’échange entre citoyens qui respecte les 3 principes suivant :
1/ toute opinion concourant au débat peut être exprimée librement après la demande de prise de parole.
2/Toutefois, les interventions se bornant à des polémiques purement partisanes ou dogmatiques sont contraires à l’esprit de la Charte.
3/ La Nouvelle Arcadie ne doit servir aucune idéologie ou action politique et veut rester un espace libre de réflexion et de discussion.

A voir aussi : le compte rendu du premier café-citoyen du 10/02/2013

Publié dans Actions, Café-Citoyen | Marqué avec , | Commentaires fermés

…vaut mieux tard que jamais!

Une lettre reçue ce jour de notre ministre de l’écologie en réponse à notre courrier du mois de juin 2012 dans lequel nous lui demandions une prise de position sur le sujet.

Publié dans Autres Acteurs, Écologie, Les Avis sur le projet d'EDF | Un commentaire

Réunion d’Information : L’Antenne Surfrider Sud Landes

L’Antenne Surfrider Sud Landes, partenaire et membre du collectif, organise une réunion d’information. Voici l’invitation. Venez nombreux :

CHERS ADHERENTS, BENEVOLES ET SYMPATHISANTS DU SUD DES LANDES,

L’Antenne Surfrider Sud Landes a le plaisir de vous inviter à sa Réunion d’Information qui aura lieu le mardi 26 février 2013 à Seignosse Bourg salle Vidal à 19h.

Rejoignez-nous pour un moment de convivialité et d’échange le 26 février à Seignosse à 19h, salle Vidal (située sur les hauteurs de la rue de la Poste à Seignosse derrière le fronton).

Venez rencontrer l’équipe, vous informer sur l’antenne, ses activités et ses objectifs pour 2013, partager vos idées et vos témoignages, échanger sur le projet de stockage de gaz d’EDF qui ne verra pas le jour, vous inscrire pour participer à nos prochaines actions, adhérer à l’association …

L’Antenne Surfrider Antenne Sud Landes a été créée en mars 2010. Constituée uniquement de bénévoles, elle compte 4 membres permanents et un groupe en pleine croissance de personnes, partenaires et adhérents s’investissant dans nos projets.

Notre antenne mène une diversité d’actions sur le terrain (sensibilisation et éducation à l’environnement, organisation de nettoyage de plages avec groupe d’enfants ou grand public, présence ou organisation d’événements, …) et s’investit sur les problématiques locales touchant le littoral et l’océan notamment dans le cadre du programme Gardien de la Côte de Surfrider Foundation Europe.

LE PROGRAMME :

19h00 : Présentation de l’association Surfrider Foundation Europe et de l’antenne Sud Landes
19h15 : Bilan de l’année 2012 & Perspectives 2013
19h30 : Questions ouvertes et échanges / recrutement bénévoles et partenariats

N’hésitez pas à venir en famille ou entre amis, et à partager l’information ! (merci !! )

NOUS RECRUTONS !

Envie de faire plus ? Vous pouvez également vous engager à nos côtés pour la protection de notre littoral et de l’océan en devenant bénévole de l’antenne !
Une partie de la réunion sera consacrée à ce sujet afin de répondre à vos questions et demandes.

Et toujours, bien entendu, nous restons ouverts à toute proposition, idée ou initiative de votre part ! N’hésitez pas à communiquer avec nous !

A très bientôt (à mardi ?) !

Martine Albertin, responsable Antenne, et son équipe : Barbara, Ivan et Marion

Surfrider Foundation Antenne Sud Landes

Publié dans Actions | Marqué avec , , | Commentaires fermés

« Le consortium formé par EDF… rafle la mise »

« Total vend sa filière TIGF pour 2,4 milliards d’euros » a titré le Sud-Ouest son article publié le 05/02/2013 par N.R. :

« C’est le consortium formé par EDF, les italiens de la SNAM et le fonds singapourien GIC qui rafle la mise

 2,4 milliards d’euros. Peu d’entreprises de la région pourraient se vanter d’être vendues à ce prix là. C’est pourtant la somme consentie par le consortium formé par un fonds d’EDF, les Italiens de la SNAM et le fonds singapourien GIC pour racheter TIGF, l’entreprise qui gère une bonne partie des réseaux gaziers et de stockage du grand sud-ouest. »

Voir l’article entier ici  et le communiqué d’EDF - et aussi EDF candidat au rachat de TIG

Publié dans EDF SA, Marché du Gaz | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Café Citoyen à Messanges le dimanche 10 février 2013

Ca y est, EDF a abandonné son projet « Salins de Landes ». Le collectif a exprimé sa joie, conscient du rôle qu’il a joué dans cette victoire et s’est même demandé « s’il allait, s’il fallait, s’il devait en rester là ? » Pour ma part je me suis dit :  Après avoir été unis et efficaces contre quelque chose, est ce qu’on ne pourrait pas rester unis et efficaces POUR quelque chose ?

Mais se battre contre quelque chose, n’est-ce pas par essence défendre autre chose ?

Cette année d’engagement citoyen et de coopération nous laisse avec une expérience de la pratique de la démocratie participative.

  • On a vu combien le pouvoir de fédérer donnait de la force et du crédit.
  • On a vu comment (r)établir un vrai contact démocratique avec nos élus et qu’il était possible quelles que soient leurs positions initiales, de réclamer d’eux qu’ils soient les porte-parole des volontés des citoyens.
  • On a vu, à notre échelle, comment mobiliser l’opinion par des actions pour faire émerger du fatalisme le véritable sentiment d’une population..
  • On a vu comment mobiliser l’opinion par l’information et la communication.
  • On a vu des gens se parler, s’écouter, réfléchir ensemble et tomber d’accord.

C’est tout simplement le pouvoir et le devoir citoyen, non pas seulement comme adhérent ou opposant à une politique mais comme participant aux prises de décisions qui le concernent.
Je vous propose donc un café citoyen, afin de continuer l’exercice du débat et de la parole.  Nous y aborderons la question suivante :

Quelle place pour les citoyens dans la prise de décisions politiques ?

Le Café Citoyen aura lieu le dimanche 10 février 2013 de 15h30 à 17h15 à la Grange aux Pierres de Messanges – Chemin de Camentron. Une garderie pour les enfants sera gérée par Elodie.

Pour info: Ce café citoyen est inscrt à la fédération des cafés citoyen - voir aussi  sa Charte de La Nouvelle Arcadie. Il existe 30 cafés citoyens en France, 4 en activité dans la région Aquitaine et 6 en cours de constitution. Un compte rendu synthétique de cet café citoyen est envoyé à la fédération des cafés citoyen qui le met en ligne sur son site  et publie chaque année un livre de synthèse. Pour chaque café citoyen il existe aussi un débat en ligne -> se connecter.

A bientôt - le citoyen Didier BIES – Messanges le 4  février 2013

Publié dans Actions | Marqué avec | Commentaires fermés

Le communiqué d’EDF

Communiqué de presse

Stockage de gaz : arrêt du projet Salins des Landes

EDF 14/01/2013

« Le projet de Salins des Landes est un projet de stockage souterrain de gaz naturel en France porté par EDF depuis 2008. Le projet initial prévoyait la création d’une douzaine de cavités creusées dans l’un des dômes de sel identifié dans le sud du département des Landes, permettant de stocker l’équivalent d’environ 600 millions de m3 de gaz naturel.

Afin d’examiner la faisabilité technique du projet, un premier forage exploratoire a été réalisé en 2010, validant l’adéquation au développement de cavités et permettant d’entreprendre un second forage en 2012 afin d’approfondir la connaissance du dôme de sel.

Aujourd’hui, l’ensemble des informations réunies à l’issue des deux forages démontre que, malgré son potentiel, le dôme de sel exploré ne permet pas d’accueillir le projet initialement conçu par EDF. De surcroît, les critères technico-économiques requis pour la faisabilité d’un projet comme Salins des Landes ne sont pas aujourd’hui satisfaits. EDF décide donc de ne pas poursuivre le projet de Salins des Landes tel qu’il avait été envisagé et présenté lors du Débat Public en 2011-2012.

L’expérience acquise et les données recueillies lors du développement de ce projet seront utiles à EDF, car ce type de stockage restera un outil précieux pour couvrir des besoins toujours plus importants de modulation de la demande en gaz naturel.»

L’original ce trouve ici.

Publié dans EDF SA | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

EDF abandonne le projet « Salins des Landes » !

gagné - Stockage Gaz Landes abandonné

D’abord la joie, la satisfaction, la fierté, de voir abandonné un projet sans fondement susceptible de mettre en péril la sécurité des citoyens et l’intégrité du patrimoine naturel landais.

Si nos élus se font les porte-parole des citoyens landais pour la défense de leur territoire et de leur environnement, s’ils acceptent contre leur opinion première de défendre les volontés de leurs administrés, alors nous laissons volontiers à qui la veut la paternité de cette victoire.

La vérité reste inaliénable.

Malgré l’indignation, chacun se souvient à l’heure du débat public du scepticisme de tous à faire changer le cours des choses et à combattre un projet proposé par un maître d’oeuvre de la taille d’EDF.

Chacun sait la contribution des associations et du collectif dans la prise de conscience citoyenne et politique des dangers de ce projet. Chacun se souvient comment pas à pas, nous avons participé à convaincre les collectivités, à leur demander un engagement, dans le plus grand calme et le respect du cadre légal que nous propose la démocratie participative.

Voilà ce dont il faudra se souvenir. Rien n’est une fatalité. Nous avons, citoyens, au-delà du seul cadre démocratique des élections, le pouvoir d’influer sur les prises de décisions fondamentales qui orientent le devenir de notre territoire. Nous avons le pouvoir de nous opposer aux inepties nées de la mégalomanie de quelques-uns. Nous avons le devoir de veiller à préserver tout ce qu’il reste de notre nature, parce qu’elle est bien sûr au coeur de notre tissu économique, mais surtout parce qu’elle reste le trésor commun qui donne un sens à la vie landaise.

Nous vous convierons très prochainement toutes et tous à fêter ensemble cette victoire !

Merci à toutes et tous !

Le collectif c’est nous !

Le collectif, c’est nous!

Publié le 13/01/2013 à 17h39  dans le Sud-Ouest – L’article par RENAUT Jean-François

« Landes: Emmanuelli obtient l’abandon du projet de stockage de gaz
Le président du Conseil général des Landes a annoncé l’abandon du projet de saumoduc ce dimanche.

Henri Emmanuelli, le président du Conseil général des Landes a annoncé l’abandon du projet de saumoduc et donc de stockage de gaz dans le sud du département.

« Comme je m’y étais engagé, explique t-il dans un communiqué, je suis resté extrêmement vigilant sur ce projet de stockage souterrain de gaz naturel en cavités salines dans le secteur de Pouillon. Je n’étais pas favorable au rejet de la saumure sur la côte sud des Landes, qui était incompatible avec l’image touristique de notre département. Les études, dont nous avons toujours souhaité qu’elles aillent à leur terme, ont démontré que la rentabilité de ce projet était très aléatoire et son intérêt économique pas assez convaincant. Faute de solutions alternatives, j’ai obtenu du PDG d’EDF, Henri Proglio, que le projet soit arrêté. Ce dont je tiens à le remercier ». Ce projet baptisé Salins des Landes devait permettre à EDF de stocker 600 millions de m³ de gaz et avait besoin pour nettoyer le sel des cavités d’être relié à l’océan. «   ——— > L’original se trouve ici.

A voir aussi :
…. l’interview avec Didier Tousis, porte-parole du collectif, sur Surf FM
   <- cliquer pour l’écouter 
l’article et commentaire audio chez France Bleu Gascogne
… le commentaire des Amis de la Terre
… un commentaire dans L’Usine Nouvelle
… un article du mardi 14 janvier dans le Sud-Ouest
… un article du mercredi 15 janvier dans le Sud-Ouest
… l’article diffusé par REUTERS FRANCE
… l’article dans Les Echos du 29/01/2013

Publié dans Pourquoi ce site | Marqué avec , , , , | 5 commentaires

L’Attac café de janvier!

L’Attac Pays Basque organise un café citoyen autour le sujet de stockage de gaz.
Voici l’annonce:

« Les Attac Café sont des débats informels autour d’un verre à la Taverne de L’Atalante, rue Denis Etcheverry à Bayonne; ils sont introduits par un exposé préalable d’une vingtaine de minutes environ fait par Attac Pays Basque ou des intervenants extérieurs. Horaire: 19 à 21 heures
Vous pouvez appeler la taverne de l’Atalante si vous voulez réserver un repas pour poursuivre la conversation après l’Attac café entre 21 heures et 22 heures

Lundi 14 janvier:
Stockage du Gaz: Catastrophe écologique et économique Programmée ?
Pour qui et Pourquoi ?

Jean Michel Moresmau du Collectif  Citoyen Stockage-Gaz-Landes viendra nous parler du projet d’ EDF d’investir 650 000 000 € dans la création d’un site industriel Sévéso 2 pour y stocker 600 000 000 M3 de gaz compressé dans une douzaine de cavités salines qu’ils creuseraient dans un dôme de sel à Pouillon (40).

Le Collectif mobilise de nombreux citoyens contre ce projet, certains nous exposerons les luttes menées et à venir qui se mènent contre celui-ci. »

L’originale de l’annonce : l’Attac café de janvier!

Publié dans Actions, Autres Acteurs | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés